1

 
Enregistez-vous  
Nous avons 123 invités et 9 membres en ligne

Calendrier VTT

< Juin 2018 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Derniers commentaires

  • buy cialis 20mg europe side effects of taking viag... Plus...
    par Krfhenjes
  • Increԁiblе! Tһis blog looks just like my old one! ... Plus...
    par June
  • buy viagra pill: http://canadian-pharmacyon.com ge... Plus...
    par voeemc
  • cialis online us pharmacy canadian cialis online h... Plus...
    par gbaqpt
  • viagra for women effects buy viagra online without... Plus...
    par Stephenjes

Occasion Vélo VTT

Sondage

Comment trouvez vous le nouveau site ?
 

Tour 2008 : Etape 8 - 9 - 10

Écrit par John | Mardi, 19 Octobre 2010 14:49
PDFImprimerEnvoyer

( 0 Votes )

8E TOUR DE FRANCE: FIGEAC - TOULOUSE

Au départ de Figeac, cette 8e étape longue de 172,5km s'est déroulée en grande partie sous la pluie jusqu'à son arrivée à Toulouse. Elle a été remportée au sprint par Mark Cavendish. Le britannique démontre, pour la deuxième fois (déjà vainqueur de la 5e étape), ses performances comme sprinter sur le Tour 2008.

Mark Cavendish
Photo ASO: Mark Cavendish
Cette étape est apparue pour les coureurs de la Grande Boucle comme un passage de transition entre le Massif Central et les Pyrénées. En conséquence, pas de grand changement au classement général. Chacun garde sur les épaules le maillot qu'il avait avant. Notons simplement l'échappée des coureurs français Laurent Lefèvre, Jérôme Pineau et Christophe Riblon qui s'est malheureusement fait rattraper à quelques kilomètres de l'arrivée grâce à un excellent contrôle de la course des équipiers de la team Columbia.
Et en parlant de contrôle, le premier tricheur de ce Tour jusqu'à présent propre, est l'espagnol Manuel Beltran de chez Liquigas, contrôlé positif à l'EPO. Suivant le règlement de la charte éthique des équipes signée avec le Tour, Liquigas l'a foutu dehors et a immédiatement rompu son contrat sans même attendre les résultats de la deuxième analyse.
Ce M. Beltran se retrouve maintenant comme un idiot, avec une carrière brisée, il n'a plus qu'à changer de métier car plus personne ne voudra jamais de lui et c'est tant mieux. En tout cas, cela démontre l'efficacité des contrôles organisés par l'AFLD (Agence Française de Lutte contre le Dopage) et prouve que l'étau se resserre sur les cheaters.
Son départ pose à 10 le nombre de coureurs ayant quitté le Tour.



9E TOUR DE FRANCE: TOULOUSE - BAGNÈRES-DE-BIGORRE

Après le retrait du premier tricheur sur la Grande Boucle, 170 coureurs ont donc pris le départ de Toulouse avant de se lancer pour 224km de course durant laquelle le numéro 2 du classement général, Cadel Evans est tombé. Le challenger de Kirchen s'est brulé sur tout le côté gauche ainsi que sur le dos en chutant sur le bitume.


Photo ASO: 9e étape du Tour de France
Mais il en faut plus pour dissuader l'australien d'arrêter et malgré ses blessures, il est vite remonté à la tête du peloton pour maintenir sa place et l'écart actuel de seulement 6 secondes sur Kim Kirchen.
Reste que le champion du jour est incontestablement Riccardo Ricco (que beaucoup sur France 2 appelle Roberto, lol). Il remporte pour la deuxième fois sur ce Tour une étape de montagne et s'impose sans pour autant avoir le maillot à pois sur les épaules, comme l'un des meilleurs grimpeurs de ce Tour. Modestie Italienne oblige, ce dernier avait non seulement déjà annoncé à l'avance sa première victoire d'étape, puis en la gagnant sa seconde, et voila qu'il nous annonce que la prochaine sera réservée à son coéquipier, Piepolli. Si ça s'avère vrai, je pense qu'à la retraite il pourra toujours se reconvertir comme devin ou voyant.



10E TOUR DE FRANCE: PAU - HAUTACAM

Avant d'entamer la journée de repos de demain, les coureurs ont dû s'engager au départ de Pau dans une étape d'une autre phase avec le franchissement du fameux Col de Tourmalet et la montée final vers Hautacam. Même si cette course est la plus courte du Tour (156km) en dehors bien sûr du contre-la-montre, elle n'en reste pas moins très difficile pour les jambes.


Photo ASO: L'hélico du Tour
Et les résultats sont là puisque le classement se retrouve complètement modifié. Ainsi Kim Kirchen, actuel maillot jaune se retrouve distancé de près de 2 minutes par Cadel EVans qui récupère le maillot du leader. Le coureur de la CSC Franck Schleck se retrouve deuxième à seulement une petite seconde de Cadel Evans. Il a réussi cet exploit en grimpant seul dans l'ascension de Hautacam. De même que Kirchen, Stefan Schumacher, Stijn Devolder et Andy Schleck sont tombés dans les profondeurs du classement. Bonne opération pour Bernhard Kohl, Vladimir Efimkin et Riccardo Ricco qui finissent tout trois dans le top 10. Mais comme annoncé l'étape précédente par le Cobra (que je vais finir par appeler le Devin), l'arrivée de cette étape a été passée en premier par l'italien Leonardo Piepoli suivi de Juan Jose Cobo, tout deux coéquipiers de la Saunier Duval.
La difficulté de ce col a entre temps fait un abandon, le russe Yuri Trofimov qui a bout de force a dû lâcher prise dans la montée du col. Quant à Alejandro Valverde, il a lui aussi eu du mal dans la montée mais ce sont des ennuis mécaniques qui lui ont fait perdre le plus de temps. Il se retrouve à la 14e place au classement général. L'italien Riccardo Ricco récupère entre temps le maillot à pois à David de la Fuente ainsi que le maillot blanc à Andy Schleck.


Retrouvez la course en direct sur : LE TOUR

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir