1

 
Enregistez-vous  
Nous avons 92 invités et 8 membres en ligne

Calendrier VTT

< Juin 2018 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Derniers commentaires

  • buy cialis 20mg europe side effects of taking viag... Plus...
    par Krfhenjes
  • Increԁiblе! Tһis blog looks just like my old one! ... Plus...
    par June
  • buy viagra pill: http://canadian-pharmacyon.com ge... Plus...
    par voeemc
  • cialis online us pharmacy canadian cialis online h... Plus...
    par gbaqpt
  • viagra for women effects buy viagra online without... Plus...
    par Stephenjes

Occasion Vélo VTT

Sondage

Comment trouvez vous le nouveau site ?
 

Tour 2008 : Etape 16 - 17 - 18 - 19 -20 - 21

Écrit par John | Mardi, 19 Octobre 2010 15:01
PDFImprimerEnvoyer

( 0 Votes )

16E TOUR DE FRANCE: CUNEO - JAUSIERS

La deuxième étape des Alpes composée de deux cols de Hors Catégories a mis un peu de piment dans le classement général. Au départ de Cuneo, les attaques fusent de partout et c'est Stephan Schumacher qui passe le premier le Col de la Lombarde avec plus de 9 minutes d'avance sur le maillot jaune. Mais plusieurs poursuivants ne sont pas très loin derrière avec entre autres Damiano Cunego et Popovych. Entre temps le français de la Caisse d'Epargne, Arnaud Coyot, passe tout près d'une mauvaise chute en traçant tout droit dans un virage mais repartira quelques minutes plus tard. De même pour John-Lee Augustyn qui fait une chute impressionnante dans la descente, mais la encore sans gravité. Après la descente, Schumacher se fait rattraper et un nouveau groupe de quatre échappés se compose avec Sandy Casar, Cyril Dessel, Popovych et Arroyo. 

Cyril Dessel
Photo ASO: Victoire de Cyril Dessel
Ces derniers vont alors pousser l'effort jusqu'au bout et arriver au sprint après 157km de course. Le français Cyril Dessel d'AG2R la Mondial s'impose alors suivi de Sandy Casar de la Française des Jeux. C'est la deuxième victoire française sur ce Tour après celle de Samuel Dumoulin. Andy Schleck en profite pour rattraper son retard sur l'Italien Vincenzo Nibali et récupère ainsi le maillot blanc. Notons sur cette étape l'abandon du français Sébastien Chavanel et de l'italien Francesco Chicchi.

17E TOUR DE FRANCE: EMBRUN - L'ALPE-D'HUEZ

Dernière étape dans les Alpes, c'est le meilleur moment de creuser l'écart et lancer l'offensive si l'on veux progresser durablement dans le classment général. Avec des cols mythiques à franchir tels que le col du Galibier, le col de la Croix de Fer ou encore la montée de l'Alpe d'Huez, c'est l'occasion rêvée pour ceux qui le peuvent de se différencier. Et c'est ce que fait Rémy Di Gregorio en partant dans un groupe de quatre échappés composé là encore de Stephan Schumacher. Mais après avoir tenu dans la montée, Rémy se fait littéralement distancer dans la descente faute de technique suffisante. L'équipe CSC prend alors le relai et se met à accélérer pour finir par lâcher les groupes de leaders. 

Carlos Sastre
Photo ASO: Carlos Sastre
Carlos Sastre, va alors jouer le tout pour le tout en s'élançant à 35 km de l'arrivée en solitaire. Et cette audace va payer puisqu'il va gagner l'étape et finir à plus de deux minutes du maillot jaune ce qui lui permet de la chiper à Franck Schleck. Au classement général, Sastre se retrouve avec 1min 23s d'avance sur son coéquippier F. Shcleck et à 1min 34s de Cadel Evans. Très bonne opération pour l'équipe de la CSC. Désastre pour Jimmy Casper qui arrive à l'Alpe-d'Huez hors délai.

18E TOUR DE FRANCE: BOURG-D'OISANS - SAINT-ÉTIENNE

196,5km à entamer pour les coureurs qui s'élancent sur cette 18ème étape vallonée avec 2 sprints intermédiaires et trois grands prix de la montagne. Après la fin du passage dans les Alpes, Carlos Sastre possède une belle avance sur son coéquipier Franck Shleck, actuel deuxième du classement. Dès le début de l'étape, sept coureurs (dont Romain Feillu) vont alors essayer de distancer le peloton qui va d'ailleurs assister à une chute de Damiano Cunego contre une rampe de sécurité en béton. Arrivé en haut du premier col, le peloton pointe à tout juste 5 minutes derrière. 

Marcus Burghardt et Carlos Barredo
Photo ASO: Marcus Burghardt et Carlos Barredo
Au sommet du deuxième, les coureurs Marcus Burghardt et Carlos Barredo vont se distinguer à la suite d'une contre-attaque les mettant à plus de 10 minutes du peloton emmené par les CSC. A seulement quelques kilomètres de l'arrivée les deux coureurs n'ont plus rien à craindre. L'espagnol va alors essayer à mainte reprise de lâcher l'allemand meilleur et sprint; mais rien n'y a fait ! Marcus Burghardt va s'imposer sur Carlos Barredo. Au classement général, pas de changement, ni d'abandon. 

19E TOUR DE FRANCE: ROANNE - MONTLU

Après l'abandon de Damiano Cunego, cette étape débute avec l'ambition pour les meilleurs sprinteurs de la gagner. C'est en effet la dernière étape avant le contre-la-montre et les Champs Elysées. Un quatuor d'échappés vont bien essayer de créer l'écart mais pas moyen que les équipes de sprinteurs les laissent partir. 

Sylvain Chavanel
Photo ASO: Sylvain Chavanel
Plusieurs tentatives d'échappés vont alors se créer mais aucune n'y arrivera jusqu'à l'effort énorme initié par Sylvain Chavanel de la Cofidis puis soutenu par Jérémy Roy de la Française des Jeux qui vont pousser l'effort jusqu'à l'arrivée. L'expérience de Sylvain va alors payer et il s'imposera d'un cheveu sur Jérémy. Au classement général pas de changement avant l'important contre-la-montre. Soulignons simplement l'abandon du français Romain Feillu (maillot jaune sur une étape de ce Tour 2008) qui, à bout de force, n'a pas pu finir la course à temps.

20E TOUR DE FRANCE: CONTRE LA MONTRE

Au départ de Cérilly jusqu'à Saint-Amand-Montrond, 53km séparent ces deux communes où va se dérouler le contre-la-montre. Seulement cinq coureurs peuvent prétendre au maillot jaune, Carlos Sastre (actuel leader), Frank Schleck, Bernard Kohl, Cadel Evans et Denis Menchov. Fabian Cacellara, le coureur Italien de la CSC va partir dans les premiers et établir le temps de référence sur ce contre-la-montre jusqu'à ce que Stefan Schumacher finisse par faire mieux de 21 secondes. Ce dernier après avoir remporté le contre-la-montre de Cholet remporte également celui de Cérilly Saint-Amand-Montrond. Très belle surprise de l'autrichien Bernard Kohl qui va réussir à finir dans les dix premiers sur ce contre-la-montre dans une discipline dont il n'est pas favori. 

Carlos Sastre
Photo ASO: Carlos Sastre à la fin du Contre-la-Montre
Il garde ainsi sa place au classement général (3e) et le maillot à pois du meilleur grimpeur. En ce qui concerne le maillot du meilleur jeune, on a pensé à un moment que Roman Kreuziger serait capable de détrôner Andy Schelck mais c'était sans compter sur les ressources que gardait sous le molet le luxembourgeois. Même si Denis Menchov a fait un bon temps, il n'a pas été en mesure de réduire son écart avec Sastre. De même pour celui que l'on attendait tous, Cadel Evans qui gagne seulement une vingtaine de secondes sur Sastre la où il fallait qu'il récupère plus d'une minute. Excellent Tour 2008 pour l'espagnol Carlos Sastre, qui, à moins d'une mauvaise chute sur les Champs, est dès la fin de cette vingtième étape, vainqueur du Tour de France 2008.

21E TOUR DE FRANCE: ARRIVÉE SUR LES CHAMPS-ÉLYSÉES

Ca y est ! Le Tour de France 2008 se termine ! 145 coureurs sur les 180 partants prennent le départ de cette dernière et plus majestueuse des étapes du Tour. La bonne humeur était bien là, et beaucoup était soulagé de voir ces trois semaines d'effort intense prendre fin. On a alors vu les coureurs de la CSC prendre le départ à l'avant du peloton en se tenant par l'épaule pour montrer que la victoire de Sastre est aussi la victoire d'une équipe. On a vu les coureurs de Cofidis faire les c** avec une moto de l'encadrement du Tour et échanger leurs casques de moto avec ceux des deux cyclistes. On a vu un tour mettre 3 à 4 fois plus de temps pour parcourir les 50 premiers kilomètres que d'habitude. Bref, la bonne ambience était là ! 

Paris Champs Elysée
Photo ASO: Paris Champs Elysée
A l'arrivée sur les Champs, des dizaines de tentatives de contre ont fusées, mais très vite reprises par la team CSC. C'est finalement au sprint que cela s'est terminé et c'est Gert Steegmans qui remporte cette étape offrant ainsi une victoire à la Quick Step, pas très chanceuse sur ce Tour de France 2008. Au final un très beau Tour 2008, comme on en avait pas vu depuis 10 ans. Entaché quelque peu par les affaires de dopage de 3 coureurs tricheurs controlés positif au Super EPO, l'AFLD et l'UCI en partenariat avec ASO ont réussi à relancer l'intérêt de la course en débusquant les cheaters et en les foutant dehors. Pour ceux qui douterait encore de l'efficacité des tests pratiqués dans le cyclisme, il n'y a qu'à comparer la forme des coureurs de cette édition à l'arrivée par rapport aux années antérieures. Certains recrachent leurs tripes et c'est tant mieux car c'est la preuve évidente qu'ils vont jusqu'au bout de leur effort. Vous verrez, le soutien du public n'a pas été vain et le travail des organisations françaises marque un coup d'arrêt à ceux qui cherchent encore à pratiquer les méthodes du passé. En espérant que les autres grands tours et l'UCI se mettent à suivre le mouvement. 


Retrouvez la course en direct sur : LE TOUR

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Mise à jour le Lundi, 07 Octobre 2013 13:03